Accueil du site
Coordination marée noire



envoyer l'article par mail envoyer par mail  [où ?]   [imprimer cet article]    Article précédent   

   Xynthia. Manifestation contre les "zones noires" sur le pont de l’île de Ré

info Coordination marée noire
samedi 24 avril 2010
statut de l'article : public
citations de l'article provenant de : Le Télégramme


Environ 450 personnes, selon la police, ont défilé samedi sur le pont de l’île de Ré (Charente-Maritime) pour exiger une "concertation" dans la définition des "zones noires" décrétées inhabitables par l’Etat après la tempête Xynthia, a constaté un correspondant de l’AFP.

Derrière des banderoles et pancartes proclamant "Nos villages sont une famille laissez-nous vivre ensemble" ou "Arrêtez-vos zoneries", élus locaux, habitants et membres des collectifs de sinistrés ont défilé pour "ne pas être les victimes de l’Etat" et protester contre des "décisions prises dans l’urgence et la précipitation". "Nous exigeons une concertation, une méthode d’expertise transparente et contradictoire", poursuivent sur un tract les collectifs de sinistrés.

A la suite du passage de la tempête Xynthia, dans la nuit du 27 au 28 février, l’Etat a décidé de déclarer certaines zones inhabitables et annoncé la destruction d’environ 1.500 maisons en Vendée et Charente-Maritime, provoquant la colère de nombreux propriétaires. "Ma maison c’est toujours chez moi. La question n’est pas de savoir combien on a eu d’eau, c’est pourquoi on a eu de l’eau et comment va-t-on nous protéger", a déclaré à l’AFP Marie Olivia-Rocca, qui anime à Aytré le collectif de sinistrés Div-X et dont la maison est située en "zone noire".

"L’Etat est fautif, on veut lui dire : +Faites le travail que vous n’avez pas fait, protégez-nous correctement+", a-t-elle ajouté.

...




voir l'article complet -->>>

 

 


Locations of visitors to this page