Accueil du site
Coordination marée noire



envoyer l'article par mail envoyer par mail  [où ?]   [imprimer cet article]    Article précédent    Article suivant

   Le dernier cargo libéré des sables

info Coordination marée noire
lundi 24 avril 2000
statut de l'article : public
citations de l'article provenant de : La Dépêche .fr


C’était le dernier naufragé des sables : une coque rouillée et un équipage de « marins perdus » échoués sur le sable audois depuis la tempête de novembre dernier

Et un, et deux, et trois cargos libérés des sables. Après le « Danube Voyager » et « L’Arvin », « Le Simba » est sorti, samedi après-midi - après plus d’un mois de travaux - de sa prison de sable dans laquelle il se trouvait depuis le 12 novembre dernier. Il n’y a plus de cargos échoués sur le littoral audois. La remise à flot du navire s’est faite en deux temps. Vendredi matin, le remorquer Le Mérou se positionne pour tracter le cargo, lequel baigne dans des piscines creusées par la drague des sables, la Salamandre, de la société hollandaise Wijsmuller. Un filin relie le remorqueur au cargo. Le Simba avance d’environ 250 m avant de stopper sur un banc de sable. Plus moyens d’avancer. Samedi matin, la salamandre a recommencé à pomper le sable autour du bateau. Il a fallu patienter jusqu’à 18 heures, pour que Le Simba, toujours tiré par Le Mérou, reprenne la mer afin de rejoindre le port de Sète. Là, le cargo, abandonné par son armateur, et qui fait l’objet d’une saisie conservatoire - à la demande des marins qui n’ont pas perçu de salaires pendant près d’un an - sera vraisemblablement vendu aux enchères.

...




voir l'article complet -->>>

 

 


Locations of visitors to this page