Accueil du site
Coordination marée noire



envoyer l'article par mail envoyer par mail  [où ?]   [imprimer cet article]    Article précédent    Article suivant

   Algues vertes. Un ramassage en mer controversé en rade de Brest

info Coordination marée noire
jeudi 23 juin 2011
statut de l'article : public
citations de l'article provenant de : Le Télégramme


Le déplacement des algues vertes en mer, devant la plage du Moulin-Blanc en rade de Brest, ne convient pas aux petits bateaux de pêche côtière qui disent retrouver ces algues dans leurs filets.

« La lutte contre les algues vertes, c’est bien. Maisil ne faut pas oublier qu’il y a des gens qui travaillent aussi en rade de Brest ». Le missile provient des pêcheurs côtiers professionnels. Ils sont en total désaccord avec l’expérimentation, réalisée depuis trois ans, devant la plage du Moulin-Blanc. Ils ne comprennent pas pourquoi on rejette en mer, dans leur aire de travail, ces algues indésirables, collectées devant la plage du Moulin-Blanc. Les deux bateaux qui draguent les algues vertes en mer les immergent, un peu plus loin dans le chenal, entre le pont de Plougastel et la prise d’eau de mer d’Océanopolis. Même s’ils reconnaissent que les algues rouges et vertes sont en très grand nombre actuellement, un peu partout dans la rade, les pêcheurs côtiers constatent que dans et autour du chenal, où il n’y avait auparavant pas d’algues, leurs filets se remplissent aujourd’hui allégrement.

Le comité local des pêches dans le coup

« Pourquoi ne remet-on pas ces algues à terre, au lieu de les réinjecter dans le milieu, dans des zones où nous pêchons habituellement ? », s’interroge Stéphane Bellec, patron de l’Enez-Stagadon. À ces endroits qui étaient propres, les filets se remplissent aujourd’hui, exclusivement, d’algues vertes. « Il n’y a plus de poisson (rouget), insistent les pêcheurs, persuadés que ce relargage leur porte un véritable préjudice.

...




voir l'article complet -->>>

 

 


Locations of visitors to this page