Accueil du site
Coordination marée noire



envoyer l'article par mail envoyer par mail  [où ?]   [imprimer cet article]    Article précédent    Article suivant

Ruée des perchistes écossais avant l’ouverture. Sur les quais, la colère enfle du côté des coquillards bas-normands.

   Coquille Saint-Jacques : le "hold-up" légal des Ecossais

info Coordination marée noire
jeudi 20 septembre 2012
statut de l'article : public
citations de l'article provenant de : La Manche Libre .fr


De Granville à Fécamp un vent de colère souffle. La précieuse Saint-Jacques de la Baie de Seine prend le large avant l’ouverture fixée au 1er octobre. À Port en Bessin, où la survie dépend de la coquille, elle tourne à la tempête. À la limite des eaux territoriales, à 12 milles, plus de 15 perchistes écossais ratissent les fonds. L’Ifremer annonce pour la saison 2012-2013 un stock record de 29.000 tonnes au fond, fruit de la pêche durable française.

À l’ouverture, il sera amputé de plus de 10.000 tonnes. La rafle touche les zones les plus faciles à pêcher. Le hold-up est légal car, la coquille n’étant pas une ressource à gestion européenne, les autres pays ne sont pas soumis aux règles françaises.

4 à 6 chalutiers en 2011, 15 cette année

...

Les Européens, hors des 12 milles, peuvent pêcher toute l’année une coquille plus petite. Avant l’ouverture d’octobre, depuis le 15 août, plus de 15 Écossais ratissent la Baie de Seine entre 12 et 20 milles. Ils étaient 4 à 6 l’an dernier. Ces bateaux mesurent de 26 à 40 mètres avec 20 à 44 dragues, le plus souvent 36. Chacun pêche plus de 10 tonnes par jour et en débarque plus de 50 tous les 3 jours dans le port anglais le plus proche (Shoreham).

Que faire ?

Les vedettes des Affaires Maritimes Pluvier et Thémis (54 et 52 mètres) veillent, mais l’arraisonnement, le 6, du Mattanja (34 m, 36 dragues) est une exception fondée sur un défaut de balise électronique et non sur la pêche elle-même. Les 14 tonnes rejetées à la mer sont la prise du jour du navire, arrivé sur zone depuis peu.

...

Décortiquée en Angleterre, la pêche écossaise sera importée en France. Elle pèsera sur le cours de la coquille surgelée, importante en début de saison car la demande en frais arrive plus tard, à l’approche des fêtes. La colère des pêcheurs monte et l’arrivée lundi 17 de nouveaux bateaux écossais et des premiers irlandais – Shauna Leon et Chloe B, 22 et 24 m – avive encore la tension alors qu’une manifestation est en cours devant les Affaires Maritimes du Havre.

...




voir l'article complet -->>>

 

 


Locations of visitors to this page