Accueil du site
Coordination marée noire



envoyer l'article par mail envoyer par mail  [où ?]   [imprimer cet article]    Article précédent    Article suivant

   Clapage en mer : la partie n’est pas finie

René-Pierre Chever
jeudi 16 mai 2013
statut de l'article : public
citations de l'article provenant de : Comité Départemental des Pêches Maritimes et des Elevages Marins du Finistère


Le tribunal administratif de Rennes a rejeté le 15 mai 2013 la requête présentée par le Comité Régional des Pêches Maritimes et des Élevages Marins (CRPMEM) au nom de tous les pêcheurs bretons. Elle avait pour objectif de faire respecter le cahier des charges des rejets des vases portuaires de Loctudy-Lesconil sur le site Natura 2000 des Roches de Penmarc’h.

Malgré la déception engendrée par cette ordonnance, il faut constater que le juge ne remet pas en question le fondement de notre approche qui affirme un changement profond de la nature des fonds où se pêche la langoustine. Le fameux 1 mm de dépôt n’est pas au rendez-vous et reste un point de divergence fondamental. Cependant, le tribunal estime que nous devons attendre le résultat des mesures prises par le Conseil Général et l’entreprise responsable des travaux pour y arriver. Par ailleurs, le juge dispense le CRPMEM de verser une indemnité au Conseil Général 29 et aux communes de Loctudy et de Plobannalec-Lesconil au titre des frais irrépétibles.

L’affaire du clapage en mer n’est donc pas finie, le juge ouvre la possibilité de le saisir à nouveau (référé expertise) si de nouvelles anomalies sont constatées dans les semaines à venir. Les responsables du CDPMEM vont faire le point avec les pêcheurs dès ce soir pour envisager les diverses pistes à suivre dans ce dossier au long cours.

PDF - 318.9 ko
communiqué clapages Penmarch 15 mai



voir l'article complet -->>>

 

 


Locations of visitors to this page