Accueil du site
Coordination marée noire




envoyer l'article par mail envoyer par mail  [où ?]   [imprimer cet article]    Article précédent    Article suivant

   communiqué de presse du 7 décembre 2006

JCH jeudi 7 décembre 2006



COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Nantes le, jeudi 07 décembre 2006

Dès janvier 2000, le Collectif Marée Noire de Nantes et la coordination des Collectifs du Littoral Atlantique rappelaient :

« Triste début d’année sur les côtes atlantiques et l’Europe, la marée noire n’est pas une fatalité, mais révèle une fois de plus l’irresponsabilité d’un système libéral qui a le profit pour seul objectif. Enfermées dans cette logique, les droits de ceux qui vivent et travaillent sur le littoral aujourd’hui saccagé, le droit du travail pour les marins sous pavillon de complaisance ainsi que le droit de vivre dans un environnement sain ont été bafoués. Une législation renforcée et respectée est nécessaire. Toute la vérité doit être établie et dite, les responsabilités mises en lumière ».

C’est sur ces exigences que plusieurs dizaines d’organisations associatives, syndicales, politiques et des milliers de citoyens ont manifesté le 5 février 2000 manifestation "historique" appelée "Nantes, noire de monde".

Cette manifestation a montré l’existence et permis l’expression d’un vaste mécontentement populaire. Les citoyen(ne)s ont exprimé leur exigence que, sur cette catastrophe de l’ERIKA, toute la vérité soit faite et justice pleinement rendue. En exprimant un vaste "Plus jamais ça", les citoyen(ne)s demandaient que cette affaire soit suivie jusqu’à son terme.

Une instruction judiciaire sur les causes du naufrage a été ouverte en janvier 2000. Dès lors, le Collectif marée noire s’est porté partie civile dans ce procès ; plus d’une cinquantaine de collectivités et d’associations en ont fait autant. Après 5 années d’instruction et deux années d’obstructions diverses, le procès s’ouvrira enfin en février 2007.

Quatorze personnes morales et physiques sont en effet renvoyées devant le Tribunal de Grande Instance de Paris pour « Mise en danger d’autrui - Pollution par un navire dans la zone économique au large des côtes de la république française ».

Le Collectif Marée Noire et la Coordination des Collectifs du Littoral Atlantique invitent les citoyen(nes) a venir nombreux rappeler leur mécontentement et leurs exigences :

A L’ OCCASION DU 7ème ANNIVERSAIRE DU NAUFRAGE DE L’ERIKA
MARDI 12 DÉCEMBRE 2006

Sur la passerelle qui mène au Tribunal de Grande Instance de Nantes
(Quai François Mitterrand) à partir de midi.


Article précédent Article suivant



 

 


Locations of visitors to this page