Accueil du site
Coordination marée noire



envoyer l'article par mail envoyer par mail  [où ?]   [imprimer cet article]    Article précédent    Article suivant

   ERIKA : reconnaître les traumatismes

info Coordination marée noire
mercredi 25 avril 2007
statut de l'article : public
citations de l'article provenant de : Le Télégramme


article précédent . article suivant
article précédent - article suivant

« Traumatisme », « choc psychologique », « honneur bafoué » : les présidents des régions de l’Ouest, sinistrées par la marée noire de l’Erika, ont crié, hier au tribunal correctionnel de Paris, au « préjudice moral », avec pour objectif d’obtenir du tribunal quelques centaines de millions d’euros de dommages et intérêts.
Outre la réparation des dommages, les régions veulent que la Justice leur reconnaisse un préjudice moral et écologique. « La mer, c’est notre terre. On a porté atteinte à notre identité. Notre honneur est bafoué », a lancé Jean-Yves Le Drian, président du conseil régional de Bretagne, n’hésitant pas à citer la devise de sa région : « Plutôt la mort que la souillure ». « Nous avons été touchés dans notre chair. Nous vivons dans la peur permanente d’une nouvelle catastrophe », insiste-t-il.

...

« Le paysage souillé, la faune assassinée »
Pour la région des Pays de la Loire, son président Jacques Auxiette décrit « le paysage souillé, la faune assassinée et l’odeur de la mort » des oiseaux mazoutés, parlant d’une « population marquée par ce choc psychologique ».
Président de l’Association nationale des élus du littoral et maire de Perros-Guirec, Yvon Bonnot raconte les difficultés des communes qui « traînent toujours cette image de pollution ». « Pour le préjudice direct, il y a eu indemnisation, mais le préjudice moral et l’effort de promotion touristique n’ont jamais été pris en considération », a-t-il fait valoir. Si ces élus, tous parties civiles, insistent tant sur les « traumatismes », c’est qu’ils veulent que la Justice condamne les responsables du naufrage (ils visent en premier Total) à leur verser d’importants dommages et intérêts reconnaissant ces « préjudices ».

...




voir l'article complet -->>>

 

 


Locations of visitors to this page