Accueil du site
Coordination marée noire



envoyer l'article par mail envoyer par mail  [où ?]   [imprimer cet article]    Article précédent    Article suivant

   Corinne Lepage : « Désormais, la pollution a un coût dissuasif »

info Coordination marée noire
jeudi 17 janvier 2008
statut de l'article : public
citations de l'article provenant de : Libération


Ce procès est-il vraiment « une première historique » ?

Oui, pour plusieurs raisons. D’abord, c’est la première fois que se tient en France un procès pour une catastrophe écologique de cette ampleur. Ensuite parce que Total a été condamné. Au-delà du propriétaire et du gestionnaire du bateau, le juge a aussi condamné l’affréteur et c’est très important : jusqu’à maintenant les affréteurs se dégageaient de toute responsabilité dans les naufrages. Cest la première fois en France qu’est reconnue la responsabilité d’une compagnie pétrolière dans une affaire de pollution maritime majeure.

Ensuite, parce que pour la première fois dans un procès de cette ampleur, est établi la notion de préjudice écologique « résultant de l’atteinte portée à l’environnement », ce qui donne droit à réparation d’un côté aux associations de protection de la nature, de l’autre aux collectivités locales.

...

Ce qui est très important, c’est que désormais la pollution maritime a un coût dissuasif. Ceux qui ont le pouvoir économique, c’est à dire les grandes firmes pétrolières, savent que si elles recourent à des bateaux poubelles, elles encourent des risques financiers importants.

...




voir l'article complet -->>>

 

 


Locations of visitors to this page