Accueil du site
Coordination marée noire


Accueil du site > nouvelles du monde maritime > Naufrage au Vietnam : Une priorité, la protection du milieu marin

  Naufrage au Vietnam : Une priorité, la protection du milieu marin

    vendredi 24 décembre 2004


Naufrage : Une priorité, la protection du milieu marin

Une réunion entre le Comité populaire de la ville de Hai Phong et les forces de sauvetage maritime s’est déroulée le 22 décembre, deux jours après le naufrage du My Dinh. Ce dernier a heurté un écueil entre Hai Phong et Quang Ninh (Nord), à quelques encablures de l’île de Cat Bà. Lors de cette rencontre, les mesures anti-marée noire ont été discutées en priorité. Toutefois, et bien que les barils de 200 tonnes de pétrole ne soient pas endommagés, My Dinh est entouré de barrages flottants, afin d’empêcher que le pétrole ne se répande. Mais ce dispositif provisoire ne sera d’aucune efficacité, en cas de mer agitée. Selon un dirigeant local, les autorités et habitants de l’île de Cat Bà semblent vivre à côté d’une bombe à retardement. La zone maritime de Cat Bà abrite plus de 2.000 cages aquicoles, d’un investissement unitaire de 500 millions à 3 milliards de dôngs. Ainsi, les pertes seraient-elles importantes en cas de marée noire. Sans oublier la grave pollution maritime de l’ensemble de la zone touristique et écologique de Ha Long. Face à cette situation, la ville de Hai Phong a demandé à la Compagnie générale de l’industrie navale du Vietnam, propriétaire du navire, de pomper tout le pétrole avant de le renflouer. La date-butoir a été fixée au 25 décembre.

Linh Huong/CVN ( 24/12/04 )

Voir en ligne : le Courrier du Vietnam