Accueil du site
Coordination marée noire


Accueil du site > nouvelles du monde maritime > tempête : 8 incidents significatifs

   [imprimer cette brève]
   

  tempête : 8 incidents significatifs

    lundi 10 décembre 2007


Brest, le 09 décembre 2007

La journée a été marquée par huit incidents significatifs qui ont nécessité l’engagement de nombreux moyens d’intervention de la marine nationale :

· Le bâtiment de commerce maltais Normed Bremen a perdu un homme à la mer de nationalité philippine vers 15h00 alors qu’il se trouvait dans le dispositif de séparation de trafic de Ouessant. L’alerte a été immédiatement donnée, et la préfecture maritime a engagé un avion et un hélicoptère de la marine nationale sous la coordination du CROSS Corsen pour effectuer des recherches. Elles n’ont pas abouti, et elles ont été suspendues à la tombée de la nuit.

· Le cargo lithuanien Stropus est tombé en avarie totale de propulsion vers 14h00 alors qu’il se trouvait au nord-est de l’île de Batz à 55 km. Il a demandé assistance au CROSS de Corsen. 8 hommes correspondant à la moitié de son équipage ont été hélitreuillés par un hélicoptère de la marine nationale, pendant que le remorqueur Argonaute était envoyé vers lui pour le prendre en remorque. Le Stropus a récupéré en fin d’après-midi une partie de sa propulsion, ce qui rend l’opération d’assistance moins urgente.

· Le Krokus est toujours en remorque de l’Abeille Bourbon à environ 90 km à l’ouest de la pointe bretonne. Les conditions sont très difficiles, et le convoi est quasiment immobile pour limiter les efforts de la mer et du vent sur l’attelage (cape). Le Krokus a perdu plusieurs camions qui constituaient sa cargaison en pontée.

· 5 bateaux ont perdu une partie de leur cargaison. Outre le Krokus, trois porte-conteneurs ont perdu 17 conteneurs frigorifiques de fruits et légumes qui sont sans danger pour l’environnement, et un cargo a perdu une cargaison de bois. 9 de ces conteneurs ont été repérés par un avion de recherche maritime de la marine nationale. Toute opération de repêchage est actuellement inenvisageable compte tenu des conditions météorologiques.

Le dispositif d’alerte comprenant, outre les deux remorqueurs en intervention, deux autres remorqueurs et des avions et hélicoptères d’intervention capables de décoller en une heure maximum, va être maintenu jusqu’à la fin de la tempête attendue demain matin.

Voir en ligne : Premar