Accueil du site
Coordination marée noire



Accueil du site > Mots-clés > Navire > Coupe de l’America

  Coupe de l’America

     Ce mot-clé a été attribué 41 Articles
 
JPEG - 48.5 ko
America
‘America’ representing the New York Yacht Club, the first ever Cup winner.

En 1851, une goélette radicalement différente sortit de la brume et dépassa le yacht royal dans le Solent, entre l’île de Wight et la côte sud de l’Angleterre, une après-midi alors que la reine Victoria assistait à une régate.

Alors que la goélette, nommée America, en tête de la flotte, doubla puis salua le bateau royal en agitant son insigne à trois reprises, la reine Victoria demanda à l’un de ses serviteurs qui était alors en seconde place. « Votre Majesté, il n’y a pas de second » fut la réponse. Cette phrase de quatre mots, reste, encore aujourd’hui, la meilleure description possible de l’America’s Cup qui illustre la poursuite de l’excellence.

Ce 22 août 1851, la goélette America, navigant sous le pavillon du récent New York Yacht Club, vainquit le meilleur de la marine britannique et remporta la Coupe des 100 Guinées du Royal Yacht Squadron, contre toute attente. Ceci fut bien plus qu’une simple régate car cette victoire symbolisa aussi celle du nouveau monde sur l’ancien, une défaite surprenante pour la marine britannique qui dominait alors le monde.

...

Peu après qu’America remporta la Coupe des 100 Guinées en 1851, John Cox Stevens le Commodore du New York Yacht Club vendit la goélette puis, avec le reste de son syndicat, ils retournèrent à New York où ils furent accueillis comme des héros. Ils léguèrent le trophée au New York Yacht Club, sous un Deed of Gift, un document certifiant que le trophée devrait être “perpétuellement remis en jeu à l’occasion d’un défi amical entre nations. »

Ainsi naquit l’America’s Cup, dont le nom provient de la goélette victorieuse, America.

L’America’s Cup est sans aucun doute le trophée sportif le plus difficile à remporter et à conserver. En plus de 150 ans, depuis cette première course au large de l’Angleterre, seuls quatre pays se sont adjugés ce qui est souvent nommé “le plus vieux trophée sportif international.” ...

Year Edition Location Defender Challenger Winner Score
2013 34 San Francisco, US Oracle Emirates TNZ 9-8
2010 33 Valencia, SP Alinghi BMW Oracle 0-2
2007 32 Valencia, SP Alinghi Emirates TNZ 5-2
2003 31 Auckland, NZ Team New Zealand Alinghi 0-5
2000 30 Auckland, NZ Team New Zealand Luna Rossa 5-0
1995 29 San Diego, US Young America Black Magic 0-5
1992 28 San Diego, US America 3 Il Moro di Venezia 4-1
1988 27 San Diego, US Stars and Stripes New Zealand 2-0
1987 26 Fremantle, AU Kookaburra III Stars and Stripes 0-4
1983 25 Newport, US Liberty Australia II 3-4
1980 24 Newport, US Freedom Australia 4-1
1977 23 Newport, US Courageous Australia 4-0
1974 22 Newport, US Courageous Southern Cross 4-0
1970 21 Newport, US Intrepid Gretel II 4-1
1967 20 Newport, US Intrepid Dame Pattie 4-0
1964 19 Newport, US Constellation Sovereign 4-0
1962 18 Newport, US Weatherly Gretel 4-1
1958 17 Newport, US Columbia Sceptre 4-0
1937 16 Newport, US Ranger Endeavour II 4-0
1934 15 Newport, US Rainbow Endeavour 4-2
1930 14 Newport, US Enterprise Shamrock V 4-0
1920 13 New York, US Resolute Shamrock IV 3-2
1903 12 New York, US Reliance Shamrock III 3-0
1901 11 New York, US Columbia Shamrock II 3-0
1899 10 New York, US Columbia Shamrock 3-0
1895 9 New York, US Defender Valkyrie III 3-0
1893 8 New York, US Vigilant Valkyrie II 3-0
1887 7 New York, US Volunteer Thistle 2-0
1886 6 New York, US Mayflower Galatea 2-0
1885 5 New York, US Puritan Genesta 2-0
1881 4 New York, US Mischief Atalanta 2-0
1876 3 New York, US Madeleine Countess of Dufferin 2-0
1871 2 New York, US Columbia Livonia 4-1
1870 1 New York, US Magic Cambria 1-0
1851 - Isle of Wight, GB Aurora America 0-1

source




  Articles liés à ce mot-clé :


      0 | 10 | 20 | 30 | 40

     0 | 10 | 20 | 30 | 40