Accueil du site
Coordination marée noire
imprimé le Vendredi 25 Septembre 2020       




Le "Maartje Theadora" a été dérouté mercredi vers le port de Cherbourg.

   La France arrête un chalutier géant allemand accusé de pêche pirate

info Coordination marée noire
vendredi 14 décembre 2012
extraits
public

C’est une prise exceptionnelle des autorités maritimes françaises. Un chalutier géant battant pavillon allemand, soupçonné de la plus grosse infraction à la législation sur la pêche jamais constatée en France métropolitaine, a été dérouté vers le port de Cherbourg, dans la Manche, où il attendait d’être fixé sur son sort, vendredi 14 décembre.

Le Maartje Theadora, surnommé "l’aspirateur des mers" en raison de ses 141 mètres de long – ce qui en fait l’un des plus gros navires de pêche au monde – fait l’objet d’une enquête judiciaire de la gendarmerie maritime "pour des infractions à la règlementation européenne de la pêche qui tiennent à la fois au mode de pêche et aux espèces qui sont pêchées", explique Ronan Le Saout, directeur adjoint de la direction départementale des territoires et de la mer de la Manche.

MAILLES TROP PETITES

Le chalutier pélagique industriel a été contrôlé mardi 11 décembre, avec 57 personnes à bord, par le Thémis, patrouilleur des Affaires maritimes, entre 25 et 30 km au large du cap d’Antifer (Seine-Maritime), dans la zone économique exclusive de la France.

A son bord, les contrôleurs ont découvert 3 980 tonnes de poisson, dont 2 000 tonnes ne répondaient pas aux normes européennes. En cause : une taille minimale non respectée en raison de filets de pêche non conformes. "Le navire a déclaré dans son journal de bord l’utilisation d’un chalut avec des mailles larges, qui implique, selon la règlementation, de pêcher un minimum de 90 % de maquereaux pour 10 % d’autres prises, détaille Ronan Le Saout. En réalité, il a aussi utilisé un deuxième filet aux mailles plus étroites, sans le déclarer, ce qui est interdit dans la zone concernée pour éviter de prendre des poissons qui ne sont pas arrivés à maturité." La cargaison comprenait ainsi seulement 17 % de maquereaux, pour 83 % de chinchards, cabillauds et harengs.

C’est donc sous escorte que le navire a rejoint le port de Cherbourg mercredi matin, avant d’être consigné au quai de Normandie. Le navire fait désormais l’objet d’une saisie de la part de la Direction départementale de la mer, selon le parquet.

...




    Mots-clés :    Abel Tasman ex Margiris , Cherbourg , Maartje Theadora , Parlevliet & Van der Plas B.V. , pêche illégale , saisie , Thémis , amende  .