Accueil du site
Coordination marée noire
imprimé le Vendredi 30 Octobre 2020       


   Pollutions : Erika suites

    mardi 30 avril 2013

source : La Bretagne et la mer


La Région Bretagne est un acteur reconnu qui coopère au niveau européen avec l’ensemble des régions maritimes (Conférence des régions périphériques maritimes, CRPM, Arc Manche, etc.). Sur la question de la sécurité maritime en particulier, la Région Bretagne tient un rôle pilote au sein de l’initiative Erika IV de la CRPM. Ce groupe de travail, qui réunit des régions dans différents pays européens, vise à promouvoir la nécessité d’améliorer la sécurité maritime dans des domaines tels que les pollutions marines, les conditions de travail des marins ou les navires de transport de passagers.

Malgré les avancées apportées par la décision de la Cour de cassation rendue dans l’affaire Erika, les pollutions marines sont toujours sources de difficultés et d’incertitudes pour les collectivités. La Région Bretagne et la CRPM souhaitent rappeler la nécessité de prévenir, d’anticiper et de réparer ces pollutions. Elles travaillent aujourd’hui à la reconnaissance et à l’indemnisation des dommages écologiques irréversibles causés par les pollutions, aux échelons international et européen.

Le 22 avril 2013, la Région Bretagne et la CRPM sont intervenues devant le FIPOL où Pierre Karleskind, Vice-président en charge de la mer et du littoral, a présenté la décision Erika. Il s’agissait de plaider pour une prise en compte intégrale, au sein du FIPOL, des dommages écologiques causés par les hydrocarbures. Le 24 avril 2013, un débat organisé au Parlement européen à l’initiative d’Isabelle Thomas et de Corinne Lepage, députées, a permis d’approfondir cette thématique.

En savoir plus :

- L’initiative Erika IV de la CRPM

- Le procès Erika


Coordination marée noire : http://coordination-maree-noire.eu/